Ville Internet fait le point sur l’accessibilité numérique avec Armony Altinier

On parle de nous, enfin presque ! L’association Ville Internet était présente lors de notre événement du GAAD du 17 mai et en ont profité pour interroger Armony Altinier, la PDG de Koena, sur les différentes évolutions techniques de l’accessibilité numérique. Pendant cette interview, Armony explique le changement majeur dans la réglementation du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA). Récemment, nous avons remarqué que plusieurs personnes commençaient à connaître notre nom et notre activité. Si vous ne le savez pas encore nous mettons l’accessibilité numérique au service de l’inclusion des personnes en situation de handicap. L’accessibilité numérique est pour nous plus que notre cœur d’activité, c’est une façon de penser et d’agir. C’est une très bonne surprise de savoir que le sujet intrigue certaines personnes et ce n’est pas trop tôt car l’accessibilité numérique ce n’est pas nouveau, loin de là.

Tout a commencé avec l’article 47 de la loi du 11 février 2005 relative au handicap, vous pouvez d’ailleurs jeter un coup d’œil à notre rubrique Loi qui reprend l’ensemble des mises à jour de l’accessibilité numérique. Mais revenons un peu sur Ville Internet

Ville Internet ?

Ville Internet est une association trans-politique composée d’élus locaux qui sont rassemblés autour de l’Internet citoyen. L’association s’est donnée pour mission d’accompagner les organismes politiques publiques et numériques locales. Reconnue par l’État et une vingtaine de partenaires publics et privés, elle est une ressource de veille active et d’échange d’expériences pour les acteurs locaux. Depuis 1998, Ville Internet organise une évaluation annuelle (sur demande de participation) pour les villes et villages offrant des services numériques à leurs habitants. Cette évaluation se fait par l’attribution d’un label national, offrant une graduation de 1 à 5 arobases, remis chaque année à environ 200 territoires, villes et villages des régions de l’hexagone et d’outre-mer. dont Armony Altinier est jury en tant que vice présidente du CINOV-IT Ville Internet parle de l’accessibilité numérique. En voilà un extrait :

Extrait de l’article : «Point sur l’accessibilité numérique avec l’experte Armony Altinier»

Si l’évolution majeure concerne le référentiel technique, on peut aussi noter des changements en profondeur dans le guide d’accompagnement. Ainsi, la notion de « Risque de sur‑qualité » est remplacée par la notion d’ « Obligation d’aménagement raisonnable », héritée de la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies qui définit le « refus d’aménagement raisonnable » comme une discrimination. On y trouve également l’obligation de nommer une personne au poste de « référent accessibilité numérique » pour piloter le sujet en interne (voir le Guide d’accompagnement,§4.2.2.3), et l’obligation de publier les coordonnées du Défenseur des Droits sur la page d’aide (Voir le Guide d’accompagnement, §4.2.5.2).

Voir l’interview d’Armony ALTINIER sur le site de Ville Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *