Témoignage de Juliana : «Mon inclusion en tant que personne autiste Asperger chez Koena»

Bonjour tout le monde, je m’appelle Juliana, je suis autiste Asperger et je travaille chez Koena depuis août 2018 en tant qu’auditrice en accessibilité numérique, mais en quoi consiste ce travail ?

Définition de mon travail

L’accessibilité numérique signifie que les outils, technologies et sites web sont conçus et développés afin que les personnes handicapées puissent y accéder facilement et librement.

Mon travail consiste à auditer un échantillon de pages provenant des sites web afin de savoir s’ils répondent ou non aux normes d’accessibilité.

Pour cela, je me base sur un référentiel qui se nomme le RGAA (Référentiel Général d’Amélioration de l’Accessibilité). Dans ce référentiel, nous avons 13 thématiques reprenant les éléments d’un site web.

Par exemple, pour la thématique 3 du RGAA qui concerne les couleurs, je vérifie que la couleur de texte est suffisamment contrastée par rapport à celle de l’arrière-plan grâce au site Contrast Finder.

Après vous avoir expliqué mon travail, je vais faire un petit retour sur mon parcours scolaire.

Mon parcours scolaire et mon diagnostic du syndrome d’Asperger

Concernant mes études, j’ai passé un bac Littéraire en 2011, et je me suis orientée vers des études d’histoire.

Je n’ai pas obtenu ma licence, mais c’est suite à cette période que je me suis cherchée. En effet, j’avais déjà eu un premier diagnostic concernant l’autisme et je trouvais qu’il n’était pas assez clair.

Le premier diagnostic était Troubles pré-autistiques. Il s’agit de Troubles de l’autisme sans son développement. Cela signifie que j’avais bien les particularités de l’autisme, mais cela pouvait ne pas se développer dans la durée.

Suite à l’arrêt de mes études, j’ai erré pendant 1 année tout en ayant reçu mon second diagnostic d’Autiste Asperger.

Ce nouveau diagnostic m’a permis de mieux comprendre mon fonctionnement et mes particularités sensorielles entre autres.

Ces nouvelles connaissances sur moi-même vont me permettre de vous expliquer en quelques mots ce qu’est le syndrome d’Asperger

Focus sur le syndrome d’Asperger

Le syndrome d’Asperger est un trouble neuro-développemental qui touche le fonctionnement du cerveau et les perceptions sensorielles.

Les particularités principales de l’autisme Asperger sont :

  • Difficultés dans les interactions socio-professionnelles
  • Difficultés dans la manière de communiquer (se faire des amis, comprendre les règles sociales, ne pas comprendre l’ironie et le second degré)
  • Un besoin de routine et une difficulté d’adaptation aux changements et aux imprévus
  • Une tendance aux comportements répétés et stéréotypés.
  • Centres d’intérêt investis intensément.
  • Troubles sensoriels souvent associés

L’autisme n’est pas une maladie. Il est reconnu comme étant un handicap.

Il faut savoir que l’autisme est vaste et que les particularités ne sont pas les mêmes pour chaque personne.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de lire la BD de Julie Dachez et de Mademoiselle Caroline qui se nomme La différence invisible.

Il évoque à merveille le sujet de l’autisme au féminin. En effet, les femmes sont sous-diagnostiquées par rapport aux hommes du fait qu’elles compensent en permanence ces particularités.

D’autres ouvrages et blogs existent comme l’autobiographie de Josef Schovanec, Je suis à l’est. Il est considéré comme l’un des porte-paroles de l’autisme en France.

Après avoir défini le syndrome d’Asperger, je vais pouvoir vous raconter le début de mon parcours professionnel.

Début de mon parcours professionnel

Suite à mon diagnostic, j’ai fait ma demande de RQTH (Reconnaissance Qualité Travailleur Handicapé) à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Ensuite, je suis allée faire un stage de 2 mois dans un centre de pré-orientation à Berck (Pas-de-Calais).

Durant ce stage, je suis tombée à la fois sur un éducateur qui m’a permis en partie de reprendre confiance en moi et sur une formation au numérique qui était réservée aux Aspies (Diminutif du mot « Asperger »).

Rencontre avec le Mouton à 5 Pattes

Je m’y suis inscrite et j’ai rencontré l’initiateur de la formation qui est également mon job-coach et fondateur de l’association Le mouton à 5 Pattes : Gérard Labbe.

Cette formation, dispensée par Web Force 3, était organisée à la fois par une entreprise adaptée et par une entreprise classique qui nous ont prêté les locaux, et par Le mouton à 5 Pattes.

Vous pouvez trouver + d’info sur cette formation via l’article de blog d’un des formateurs, Frédéric Girod.

Le Mouton à 5 Pattes est une association qui s’occupe de rapprocher les personnes autistes Asperger et Autistes de Haut-Niveau du monde de l’entreprise. J’en suis la secrétaire depuis avril 2018.

Je vais évoquer rapidement la formation que j’ai effectuée durant ces 5 mois suite à la rencontre avec l’association.

Le mouton à 5 pattes, entreprendre pour l'autisme

Formation développeur web et accessibilité numérique avec des personnes autistes Asperger

Cette formation sur le numérique m’a été très bénéfique. En effet, j’ai appris les rouages du langage informatique (HTML, CSS, JavaScript, PHP et SQL), mais j’ai également fait de très belles rencontres.

Durant ce cursus, j’ai également appris les bases concernant l’accessibilité numérique et j’ai passé ma certification OPQUAST sur la qualité web.

Après ma certification en poche, j’ai effectué 2 stages où j’ai fait du code et de l’audit.

C’est aussi durant cette période que je me suis mise activement à la recherche d’un emploi avec le soutien du MA5P (Mouton à 5 Pattes). En effet, j’avais passé plusieurs entretiens d’embauches qui s’étaient plus ou moins bien déroulés.

Pour le poste d’auditrice en accessibilité numérique chez Koena, je me rappelle que l’entretien se passait en visio puisque je vivais dans le Nord à ce moment-là.

L’entretien s’est bien passé malgré mes soucis de communication et finalement, j’ai obtenu le poste chez Koena dans le Val d’Oise.

Mon arrivée chez Koena

Nouvelle organisation dans ma nouvelle vie Parisienne

Gare de Sannois, transilien SNCF

Le défi qui s’est présenté par la suite était de trouver un logement en région Parisienne. En quelques semaines, j’ai trouvé un hébergement provisoire pour la période d’essai à environ 25 minutes de mon lieu de travail.

Je suis arrivée en août 2018 et j’ai tout de suite été frappée par l’ampleur de la foule qui était plus grande et les gens qui marchaient en ligne droite.

Il a fallu que je m’organise dans ma nouvelle vie parisienne et j’ai eu de la chance d’être soutenue à la fois par le Mouton à 5 Pattes et par le CRAIF (Centre Ressources Autisme d’Île-de-France) pour tout ce qui concernait les charges administratives entre-autres.

La petite équipe m’a très bien accueillie et j’ai mieux compris les enjeux que représentaient l’accessibilité numérique dans notre quotidien.

De plus, j’ai mieux compris le fonctionnement du RGAA dans les audits grâce à Armony qui m’a mieux fait comprendre ce que représentait un audit et les enjeux sociaux pour les personnes handicapées.

Suite à la période d’essai qui a été un succès, ma collègue Rachel, qui est Office Manager, m’a aidée à chercher un autre logement.

Nous avons trouvé très rapidement une colocation qui se situait juste à côté de mon lieu de travail et qui m’a tout de suite convenue.

Je vais pouvoir vous évoquer la partie la plus importante qui est mon inclusion chez Koena.

Mon inclusion chez Koena

Chez Koena, je ne fais pas que de l’audit. Je code également, principalement en front (HTML, CSS, Javascript), mais je fais quelquefois du back (PHP). J’utilise également les logiciels comme Gimp en ce qui concerne les illustrations.

J’ai même organisé (avec l’aide de mes collègues) le 18 février 2019, une table ronde sur l’inclusion des personnes autistes Asperger dans le monde de l’entreprise.

Dans la boîte, nous avons une très bonne ambiance avec mes collègues (Massouma, Anthony, Rachel et Iman), Samantha (la cheffe de la pépinière StarLabs) et Armony (ma super patronne).

Nous rigolons beaucoup tout en étant sérieuses au travail. D’ailleurs, elles sont toujours présentes lorsque j’ai des difficultés.

Évoquons maintenant les aménagements que Koena a mis en place pour mon inclusion.

Joyeux noël à tous

Les aménagements mis en place

Les installations matérielles

L’entreprise a fait des demandes d’équipements concernant mon poste de travail. En effet, je suis sensible à certains types de bruits comme le brouhaha et les bruits disparates.

J’ai pu bénéficier d’un casque anti-bruit qui m’est très utile dans certaines situations.

Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que j’ai pu avoir la visite d’une ergonome qui a testé ma façon de travailler. Elle m’a tout d’abord conseillé d’utiliser les 2 écrans.

Il faut savoir qu’avant d’arriver chez Koena, j’avais toujours travaillé avec un seul écran d’ordi. J’ai appris au fur et à mesure à utiliser les 2 écrans, ce qui est beaucoup mieux.

J’ai également pu avoir un siège qui était adapté à ma taille et un appareil permettant de bouger l’écran afin que je sois bien positionnée.

En parallèle, j’ai un autre type d’aménagement qui se fait par le biais du job coaching.

La mise en place du job coaching

Le MA5P est également présent dans le job coaching. L’accompagnement se fait en terme de management avec la mise en place d’entretiens mensuels, de reporting quotidien qui sont appliqués également pour mes autres collègues.

Cet accompagnement sert également à entretenir une bonne relation professionnelle avec mes collègues et à comprendre comment fonctionne une entreprise en général.

Aussi, Armony écrit en général les tâches pas à pas, surtout lorsqu’il s’agit de choses que je n’ai jamais faites. Et Gérard du mouton à 5 Pattes a sensibilisé mes collègues à l’autisme.

Passons maintenant aux avantages et aux épreuves qui m’ont rendue plus fortes.

Les avantages et les épreuves qui m’ont rendue plus fortes dans mon inclusion chez Koena

Pour en revenir à mon inclusion, mes ailes se sont peu à peu déployées au fur et à mesure. C’est pour cela que je vais vous lister les avantages liés à mon inclusion chez Koena et les épreuves qui m’ont permis d’être encore plus forte.

Les avantages

Les avantages tout d’abord :

  • Ma colocation se trouve à moins de 15 minutes de mon lieu de travail
  • J’ai de la chance de ne pas avoir de trains bondés qui sont pourtant près de la capitale.
  • Je suis avec des supers collègues et une super patronne.
  • Je me suis fait des copines dans la pépinière où nous logeons.
  • Le MA5P a toujours été présent concernant mon inclusion chez Koena.
  • J’ai de la chance d’être considérée comme n’importe quelle salariée d’une entreprise classique.
  • Mon travail en entreprise m’apporte beaucoup.
  • Grâce à cette confiance, j’ai pu y ajouter ma personnalité
  • Découverte du sport et de la méditation.
  • J’ai beaucoup appris sur l’accessibilité numérique et sur le handicap, plus particulièrement
  • J’ai découvert de nouveaux plats culinaires.

Les épreuves qui m’ont rendue plus forte

Les épreuves qui m’ont permis d’être plus forte :

  • Apprendre à demander de l’aide en amont.
  • Gérer mes émotions en toutes circonstances.
  • Devenir plus professionnelle
  • Gagner en autonomie dans mes tâches et dans le management.
  • Tester le télétravail en période de Covid.
  • Me détendre un peu plus (ce n’est pas encore totalement gagné).
  • Améliorer ma curiosité de la vie en générale.

Pour terminer cet article, j’aimerais faire un petit focus concernant le télétravail suite à la pandémie.

Focus sur le télétravail en tant qu’autiste Asperger

Ces derniers mois, j’étais en télétravail chez mes parents dans la région des Hauts-de-France suite à la période du confinement.

Je me rappelle qu’au début, ce n’était pas facile, car il a fallu me réadapter à un nouvel environnement qui est mon lieu de domicile.

Peu à peu, j’ai appris à mieux m’organiser dans mon emploi du temps et dans mes tâches en particulier.

Conclusion

Je conclus cet article par le fait que j’adore mon travail et que je suis très heureuse d’être chez Koena. Encore aujourd’hui, l’inclusion des personnes autistes dans le monde du travail reste très compliqué malgré quelques petites percées.

En effet, il y aurait entre 76 à 90 % des personnes autistes qui seraient sans emploi (étude Autisme Europe février 2015, PDF -Mo). Ce chiffre peut s’expliquer en partie par la méconnaissance de l’autisme qui dure depuis près de 50 ans.

Cela ne m’a pas empêchée d’avoir une vie professionnelle heureuse et épanouie, mais il reste encore beaucoup à faire concernant les préjugés que les personnes autistes rencontrent au quotidien.

2 commentaires sur “Témoignage de Juliana : «Mon inclusion en tant que personne autiste Asperger chez Koena»

  1. Très heureux de lire ce billet et de savoir que tu es épanouie dans ton travail. J’aime penser avoir participé (un petit peu) à ton arrivée chez Koena même si c’est bien ta personnalité, tes compétences et la volonté de ta superbe cheffe qui y sont réellement pour quelque-chose. Bonne continuation à toi et bises à toute l’équipe ! Longue vie à Koena !

  2. Bonjour Juliana,

    Votre témoignage est très enrichissant et encourageant. Notre fils unique qui a 9 ans est Autiste-Asperger et nous sommes très soucieux de son avenir dans la société. Grâce à vous et à votre entourage professionnel , le monde change progressivement et je l’espère sera plus adaptée à cette différence congnitive. Bonne continuation, cordialement, Pierre-Henri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *