Conformité : Comment se déroule un audit ? (2/3)

Après avoir répondu aux questions : pourquoi faire un audit ? Quand peut-on le faire ? Cet article va, à présent, dévoiler le déroulement d’un audit. Il se veut à la suite de l’article « Conformité : Pourquoi faire un audit ?« . L’audit s’effectue suite à l’échantillon. Grilles d’audit et de scripts, note technique, rapport, schéma pluriannuel, déclaration d’accessibilité : comment se déroule un audit ?

Un examen en 2 temps

Un audit prend en général 15 jours. Nous nous sommes entretenus avec l’une de nos auditrices en accessibilité numérique, Juliana, qui nous explique comment elle s’organise en 2 temps : d’abord, la grille générale conforme aux normes RGAA, puis, la grille scripts avec les normes ARIA. La première avertie sur les non-conformités tandis que la seconde s’associe à la thématique 7 de la version 4.1 du RGAA. Pourquoi l’audit se réalise avec 2 grilles ? Tout simplement pour la lisibilité ! En effet, la grille générale RGAA contient à elle seule 106 critères ! Il faut 10 à 12 jours pour remplir l’audit à partir des grilles.

  1. La grille générale RGAA se compose de critères sur les images, les cadres, les couleurs, les vidéos, les tableaux, les liens, les scripts, les éléments obligatoires, la présentation et la structuration de l’information, les formulaires et la facilité de navigation et de consultation. Rien que ça !
  2. La grille scripts est plus précise. Elle note les scripts, c’est-à-dire, les éléments qui ont besoin d’être utilisés au clavier ou à la souris. C’est la grille la plus technique mais pas de panique, tout vous sera expliqué le jour de la restitution ! L’auditrice se pose la même question en remplissant les 2 grilles : est-ce conforme ?

L’audit indique aussi les problèmes d’UX. Autre point : Juliana utilise un lecteur d’écran pour vérifier que le site est accessible à tous les handicaps. C’est la partie la plus longue.

La note technique est préparée pendant les quelques jours suivants. Cette dernière est un fichier qui contient des commentaires plus détaillés que sur les grilles. Elle n’est écrite qu’en cas de besoin et apparaît quand un élément a plus de 3 erreurs. La note technique est donc un complément. Comme pour les grilles, vous avez accès à ce document.

Les grilles sont transposées au format PDF, c’est alors l’heure du rapport !

Processus Audit RGAA

Texte alternatif de l’image :

Processus Audit RGAA

Voici les étapes clés d’une prestation d’audit RGAA 4.1 réalisée par Koena.

  • Étape 1 à j+0 – Validation de l’échantillon :
    • Réunion avec votre équipe pour valider l’échantillon de pages à auditer.
      • Durée : 1 heure
      • Lieu : à distance
  • Étape 2 : Réalisation de l’audit :
    • Notre équipe d’experts réalise l’audit de votre site internet ou application.
      • Durée : 10 jours
  • Étape 3 à j+10 – Réunion de restitution
    • Réalisation d’1 réunion de restitution des résultats avec vous et l’équipe technique.
      • Durée : 1 heure
      • Lieu : à distance ou sur place
  • Étape 4 : Envoi des résultats
    • Envoi par mail à votre équipe :
      • des documents techniques,
      • de la note de synthèse,
      • des modèles pour publication exigés par la loi…

La restitution de l’audit

Lors de la restitution, un rapport ainsi qu’un modèle de déclaration d’accessibilité vous seront fournis. Cette déclaration se trouve dans le rapport. Elle est écrite par notre auditrice. C’est un modèle mais nous pouvons aussi l’adapter et la publier sur le site. Dans le rapport, vous pouvez également trouver un tableau avec les points « pour » et « contre » du niveau d’accessibilité des pages web. La notion de schéma pluriannuel est également abordée lors de ce rendez-vous.

Revenons à nos grilles ! La grille générale RGAA est principalement à destination des développeurs de l’entreprise. La grille est technique alors que le rapport résume l’audit avec des termes plus accessibles.

Un contre-audit, un vrai bon plan ? Il se propose lors de la restitution, lui aussi ! L’objectif du contre-audit est de vérifier si le site reste accessible aux personnes en situation de handicap et donc, si les développeurs sont à l’aise avec l’accessibilité numérique. Vous corrigez les non-conformités par rapport à l’audit initial, puis nous vérifions si les normes sont respectées grâce aux mêmes grilles. On préconise que le contre-audit soit fait 2 mois après l’audit initial.

Toutes ces étapes amènent à un site accessible aux personnes handicapées. Le troisième et dernier article de cette série répondra à la question : comment devenir auditeur ou auditrice ?


Texte : Emma Jalis
Illustration : Freepix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *